• Caroline Guette-Marsac

Nouveau projet : rénovation d'un jardin auprès d'une vieille longère à la Chapelle sur Erdre (44)

Nouveau projet, nouvelle ambiance...

Un vieux bâtiment, de grands chênes, de beaux camélias... un cadre assez idyllique... il ne manquait qu'un "petit" coup de pouce pour donner une structure plus équilibrée au jardin existant.



Les clients, le terrain


Mme et M. G. ont fait l'acquisition il y a quelques années d'un joli terrain tout en longueur, abritant une vieille longère. Charme des vieilles pierres et des grands arbres. Nous nous trouvons dans le site privilégié de la Vallée de l'Erdre.


Les souhaits des clients sont stimulants : redonner une structure au jardin par le végétal. Casser les perspectives trop fuyantes, préserver au mieux le site, réutiliser les matériaux disponibles, si possible, masquer le compost à déchets, verts, implanter un bûcher, rénover la terrasse existante... et mettre plein de belles fleurs !


Un joli programme.

Le projet


En respectant les végétaux en place et en nous appropriant les matériaux en place, nous avons proposé la partition du jardin en deux espaces :


- le premier, au plus près de la rue et du portail, accueille la partie "technique" : le nouveau bûcher, le compost masqué, l'abri de jardin végétalisé par des plantes grimpantes, la place de parking temporaire,

- le second espace est quant à lui pleinement rattaché à l'habitation : la terrasse repas, l'espace de jeux pour les enfants, les massifs fleuris, la place ensoleillée.


Entre limite de ces deux espaces, la plantation de nouveaux massifs "en chicane" vient casser la vue du portail depuis la maison et permet de redonner une certaine symétrie aux massifs existants. La plantation d'arbres de taille raisonnable participe à créer une strate arborée intermédiaire et apporte de la matière au jardin.


Des pas japonais en grandes dalles irrégulières orientent les pas vers la maison et restent en accord avec le dallage existant longeant la maison.



Les matériaux existants sont ré-employés au maximum dans le projet :


- les bordures de pierres viennent épouser le contour des nouveaux massifs,

- les rondins de bois de l'ancienne terrasse sont utilisés pour créer un sol plan devant le nouveau bûcher,

- les poutres de bois de l'ancienne terrasse sont mis en œuvre pour des bordures de massifs.



La palette végétale mêle transplantation des végétaux existants et plantation de nouveaux végétaux.


Pour les massifs au plus près de la maison, l'ambiance se veut champêtre, naturelle. Parmi les plantes vivaces mises à l'honneur, nous pouvons citer :


- les pivoines,

- les roses,

- les valérianes,

- les scabieuses,

- les asters,

- les ancolies,

- les géraniums,

- etc.






Une entreprise partenaire de Rouge Pivoine est sollicitée pour la réalisation d'une partie des travaux.





(conception, dessin : Rouge Pivoine Paysagiste)