• Caroline Guette-Marsac

Nouveau projet : réaménagement de l'accès à une porte d'entrée et d'une terrasse-repas




Mme et M. H. habitent une ancienne longère, avec des pierres anciennes. Leur jardin dispose de grands chênes, un vieux puits... l'ambiance est charmante.

Pour répondre à leurs nouveaux besoins, ils sont en train de réaliser une deuxième extension en bois. L'ensemble du projet d'extension / rénovation est réalisé avec goût... mais ils ne savent pas trop comment valoriser les extérieurs :


- la nouvelle entrée crée des différences de niveaux qui ne facilite pas les réflexions pour la création du palier d'entrée,

- la grande surface d'enrobé menant au garage ne leur plaît pas... comment essayer de l'oublier ?

- la terrasse existante (dalle béton) a une forme un peu bizarre : comment en tirer le meilleur parti ?

- où repositionner le potager ?

- comment atténuer la présence du voisinage ?



Faut-il détruire (partiellement) des dalles béton pour reconstruire un ensemble plus harmonieux ? Comment valoriser les matériaux présents sur place et vestiges des chantiers de rénovation antérieurs (gabions, grandes dalles, ancien bardage déposé, etc.) ? Où et comment végétaliser pour se sentir bien dans le jardin et sur la terrasse ?



Mme et M. H. veulent réaliser les travaux extérieurs par leurs propres moyens... mais ils ont besoin de savoir quoi, comment, où, etc. ? C'est à ce moment que Rouge Pivoine intervient...



Le jardin existant



Le projet


Rouge Pivoine étant partisane du moindre effort pour ses clients (et pour la planète), il est décidé de ne détruire aucune dalle béton : allée comme terrasse sont présentes... nous en ferons donc une force !


Le décrochement de la terrasse devient le prétexte pour créer un banc avec les 4 ml de gabions disponibles : ce banc délimite une partie de la terrasse dorénavant pleinement dédiée à l'installation d'un coin repas.

L'allée béton, le long du garage, est également conservée : elle indiquera l'accès à la porte d'entrée et sera généreusement bordée de plantations.


Les grandes dalles de pierres naturelles seront installées en guise de pas japonais : pour relier le garage à la terrasse mais aussi pour le relier le potager.

Le potager est positionné à proximité de la terrasse afin de bénéficier d'une partie du jardin bien ensoleillée.


L'aménagement de la porte d'entrée et l'"habillage végétal" de la terrasse sont pensés comme un tout, de manière à créer un ensemble cohérent : la végétalisation permet de justifier les formes "biscornues" de la terrasse et de l'allée.


De beaux arbres avec des ports en cépée sont proposés à des endroits stratégiques afin de masquer le voisinage.



Mme et M. H. sont ravis ! Avec les plans et le croquis d'ambiance, ils se projettent pleinement dans le futur jardin réaménagé. Ils sont déjà prêts à passer les commandes pour planter les grands sujets dès cet automne !



Hâte de voir ce beau projet prendre forme !