• Caroline Guette-Marsac

Nouveau projet : rénovation d'un jardin récent à La Chapelle sur Erdre (44)


Mme et M. B. habitent de plusieurs années leur maison mais aujourd'hui, ils ont besoin d'agrandir leurs espaces de vie : transformation de l'ancien garage en pièce habitable, création d'une dépendance pour accueillir le nouveau garage... Tout cela n'est pas sans conséquence sur l'actuel jardin et son organisation générale.


En faisant appel à Rouge Pivoine Paysagiste, Mme et M. B. s'offrent le temps de la réflexion.

Comment recomposer le jardin pour créer un ensemble cohérent et créer l'illusion d'un espace conçu comme un tout dès le premier jour ?


En réfléchissant par "petits bouts" (une année la terrasse... une autre année le potager... encore une autre année, parce qu'il faisait vraiment trop chaud, une seconde terrasse plus ombragée... car finalement, la première n'était pas idéale, etc.), le risque est immense de créer un patchwork incohérent d'espaces sans lien les uns avec les autres.


Le temps de réflexion sur l'organisation du jardin dans sa globalité se révèle indispensable pour créer une architecture paysagère qui prenne tout son sens...

... et c'est ce que nous avons fait avec Mme et M. B.



Les besoins des clients (identifiés et déchiffrés)


Mme et M. B. ont identifié plusieurs besoins :


- réfléchir à la liaison entre le nouveau garage et la maison,

- repositionner le potager et les arbres fruitiers, impactés par la construction du nouveau bâtiment,

- créer une nouvelle terrasse en lien avec la nouvelle pièce de vie,

- isoler leur terrasse repas de l'agitation de la rue et retrouver une ambiance plus "cocooning".



Mais à force de discussions et d'écoutes mutuelles, de nouvelles problématiques sont apparues. Ainsi :

- le portail donnant sur la rue dessert l'usage du jardin en orientant à tord les visiteurs vers la terrasse repas et non vers la porte d'entrée,

- il sera nécessaire de masquer la vue du nouveau garage depuis la pièce de vie principale de la maison,

- il sera pertinent de trouver un usage à la bande de terrain longeant la façade Sud de la maison.




Le projet imaginé pour Mme et M. B.


Les réflexions et recherches menées amènent au plan de jardin ci-dessous :

Aucun élément n'est positionné au hasard, chaque proposition est le fruit d'une mise en tension entre les usages des clients et l'esthétisme général du jardin.

Le potager vient investir la bande Sud inoccupée jusqu'à présent.

Des arbres (port en cépée et port en tige) viennent dissimuler qui la rue, qui le nouveau garage.

La nouvelle terrasse s'exprime comme une continuité de la terrasse existante, reprenant les mêmes matériaux.

L'olivier, devenu gênant pour le nouveau potager, trouve une nouvelle place de choix, dans l'axe de la baie vitrée de la salle à manger, devenant ainsi une pièce maîtresse de la nouvelle composition végétale, etc.



> vue avant / après de la terrasse arrière

> vue avant / après de la terrasse côté rue



Mme et M. B. ont a présent dans les mains tous les éléments qui leur permettront d'échelonner dans le temps, suivant leur budget, la réalisation de leur jardin.


... et suivant leur envie, ils pourront faire appel à Rouge Pivoine pour les accompagner dans la concrétisation du projet (accompagnement en pépinière, consultation des entreprises, suivi des travaux, etc.)