• Caroline Guette-Marsac

Les pins en mouvement d'Yves Brenelière

En cette belle journée pluvieuse du mois d'avril 2022, nous avons eu la grande chance, avec quelques collègues de l'Association des Concepteurs de Jardins, de rencontrer l'artisan-pépiniériste Yves Brenelière dans ses jardins, à Machecoul, quelques kilomètres au Sud de Nantes.


Une visite empreinte de sages philosophies et un bel hommage à la force tranquille des pins.


Visite en deux temps :

- une promenade dans les jardins d'inspiration japonaise, ponctuée de pins en mouvement, menés par la main d'Yves, et de toute une collection de splendides végétaux aux feuillages et aux floraisons remarquables

- une immersion féérique dans l'univers dansant de la pépinière, exclusivement constituée de pins travaillés.



Les jardins d'inspiration japonaise

Dentelles des aiguilles...

Arbre miniature ou géant des bois ? Allongé.e au pied des pins taillés, on perd nos repères spatiaux...


Chaque saison recèle son lot de surprises et n'invite qu'à une chose (comme les meilleurs jardins) : revenir pour les admirer à chacune des nouvelles saisons !



La pépinière de pins en mouvements


Eloge de la patience, éloge du mouvement et de l'adaptation.


Quelques dizaines d'années auparavant, Yves Brenelière a planté des centaines de pins, considérant qu'il lui faudrait attendre de 10 à 20 ans avant d'obtenir des sujets vraiment intéressants. Accentuant le processus naturel de vieillissement des pins, Yves simule les aléas que les pins auraient pu subir dans la nature à l'aide de cordelettes attachées à des piquets pour imprimer des mouvements aux troncs encore souples. Taille de transparence et en plateaux pour que toutes les parties de l'arbre soient éclairées.

Diversité des histoires, diversité des individus... tous des pins... et pas un ne se ressemble.


Plutôt que de parler de "niwaki" ("arbre de jardin" en langue japonaise), Yves Brenelière préfère parler d'arbres en mouvement. Et les photographies parlent d'elles-mêmes ! Elles parlent de la vie, du vent, de la lumière. Mis ensemble, ces pins semblent danser.

Un très bel hommage à la diversité de la nature.


La main humaine n'est présente que pour accentuer ce que l'arbre contient en lui.

Parmi les essences fétiches travaillées par Yves, le Pinus sylvestris Watereri tient une belle place par l'intérêt que représente son écorce. Ponctuellement brossée, mise en valeur par une douce pluie, elle exprime toute une palette de couleurs allant de l'orangé au vert, en passant par différentes teintes de marrons. A savourer avec grande finesse.


Pour en savoir plus sur le travail d'Yves Brenelière ou pour visiter ses jardins

https://www.brenelia-niwaki.fr/

... ainsi qu'un très bel article dans le numéro 12 de la revue Garden Lab...