top of page
  • Caroline Guette-Marsac

Nouveau projet : végétalisation d'un jardin "un peu trop" minéral à Nantes (44)

Mme et M. T. vont bientôt emménager sur Nantes. La rénovation de leur maison touche à sa fin mais les espaces extérieurs ne leur conviennent pas : traversé par l'accès voiture, le jardin est, de fait, beaucoup trop minéral. Ils souhaitent notamment végétaliser leur terrasse pour s'y sentir plus à l'aise... et planter quelques végétaux pour atténuer la présence des bâtiments voisins. Les contraintes sont nombreuses et ils ne savent pas trop comment s'y prendre. Faut-il mettre en place des jardinières sur la terrasse ? quels végétaux choisir... ? comment apporter un peu de vie dans le jardin, de manière pérenne ?


Le jardin existant : des espaces de pleine terre restreints


L'histoire du terrain explique la physionomie déséquilibrée des lieux : la maison était originellement rattachée à un terrain bien plus grand. Les espaces en pleine terre, aujourd'hui restreints à une portion congrue, étaient auparavant bien plus importants, avec un grand potager, une cabane, probablement plusieurs arbres, etc.

Le terrain a été divisé en plusieurs parcelles au cours de la dernière décennie, de nouvelles maisons sont sorties de terre... reste à présent une maison avec un petit jardin et une grande allée pavée.

La grande allée pavée répond aux besoins de Mme et M. T. Il n'est donc pas question d'en diminuer la surface. Il fallait composer un nouveau jardin avec le peu de d'espace disponible restant.

Les lignes du nouveau jardin


Plutôt que de chercher à composer une végétalisation directement sur la terrasse, dans des jardinières aux dimensions limitées (pour des questions de charges), dont la pérennité aurait été plus incertaine et le rendu final peu satisfaisant, nous avons cherché à composer en pleine terre en valorisant au maximum la surface disponible.

La création d'un grand "bac" en pied de terrasse permet d'imaginer des plantations dans un espace agrandi et avec une belle profondeur de terre. La surélévation de l'ensemble participera à la réussite de l'effet "écrin de verdure" recherché par Mme et M. T.


De l'autre côté de l'allée pavée, de beaux arbres vont venir créer un second rideau végétal qui atténuera la présence des bâtiments voisins tout en apportant une ombre appréciée lors des saisons estivales.


La pose d'une cuve de récupération des eaux pluviales est conseillée à Mme et M. T. tout comme la création d'un bac à compost.





Le jardin va ainsi prendre une allure beaucoup plus végétale !

Le chantier sera réalisé d'ici l'automne 2023, date à laquelle Mme et M. T. emménageront définitivement à Nantes.


Affaire à suivre !


bottom of page