• Caroline Guette-Marsac

Comment j'ai appris à chérir les iris...

Les goûts, les couleurs...

Suivant les personnes, suivant les humeurs, suivant l'avancée dans la vie...


Avant, je n'aimais pas les iris. Je les trouvais trop exubérants, trop sophistiqués... peut-être un poil trop prétentieux... Et un jour, il y a une bonne dizaine d'années, j'ai visité pour la première fois le parc de la Beaujoire (à Nantes) et son jardin d'iris. Une fin de journée... avec une belle lumière rasante... et j'ai vu. Et j'ai ressenti.

Leurs feuillages m'ont dit des choses que je n'avais jamais voulu écouter chez leurs fleurs.


Quelques années après, j'apprécie ce beau bandeau d'iris dans mon jardin... et je ne m'en lasse pas. Une fleur qui demande si peu... et qui donne tant.


Je vous laisse apprécier ces quelques modestes photographies prises de bon matin dans notre jardin.


(Le petit plus pour les jardiniers(ères) : encore une plante qui ne demande pas d'arrosage et quasiment pas d'entretien !)






(photographies : C. Guette-Marsac, jardin personnel)