• Caroline Guette-Marsac

Plantes "coup de coeur" pour un jardin sans arrosage

L’été a été caniculaire sur une grande partie de la France… et certains massifs s’en sortent mieux de d’autres.

Je vous présente mes championnes : pas un arrosage de tout l’été et les photographies vous présentent leur état de santé en ce début du mois de septembre… prêtes à affronter la nouvelle vague de chaleur :

- Tulbaghia violacea : une floraison violette record (de juillet à octobre), un garde-manger à elle seule (goûtez la saveur d’ail de ses fleurs et de ses feuilles), un feuillage persistant

- Centranthus ruber / valériane rouge : une floraison rose vif tout aussi record (de mai à septembre), les petites fleurs peuvent aussi amener de la couleur dans vos salades (même si elles n’apportent pas de saveur particulière), un feuillage persistant et une petite tendance à se ballader dans le jardin (les graines volent bien !)

- pour les couvre-sols, en bordure de massifs : Erigeron karvinskianus et Stachys Byzantina

- pour donner du volume en fond de massifs : des Miscanthus, du fenouil bronze (pour ce dernier : feuillage, fleurs et graines comestibles)…

Sans compter que, une fois tout ce petit monde bien installé, je n’ai quasiment pas désherbé !



De belles fleurs se réveillent dans le jardin ces jours-ci !

Une valeur sûre pour la fin de l’été et le début de l’automne : les asters d’automne. Ils apportent un beau feuillage durant tout l’été et offrent une belle floraison tout en transparence et en légèreté à partir de septembre.

Et tout ça, toujours sans arrosage cet été !

A côté, les Dahlias continuent de fleurir, sans effort de la part de la jardinière.



Une plante championne à tous points de vue : le Sedum spectabile !

Voilà une plante qui ne demande rien :

- peu besoin d’eau (été 2020 comme été 2019 : pas un arrosage !... et elle est toujours là, en pleine forme)

- floraison tardive (elle égaye la fin de l’été et le début de l’automne par de jolis tons roses)

- grande tenue des fleurs dans les bouquets (fraîches ou sèches)

- feuilles comestibles (riches en vitamine C, les feuilles ont un goût de pois mange-tout et sont aussi croustillantes que le chou. A incorporer dans les salades et les soupes)

- divisibles / reproductibles à volonté (sans avoir la main verte : on prend les petites pousses à la sortie de l’hiver, on les enterre à peine, sans grande préparation de la terre… et c’est reparti !)

Au soleil, comme à la mi-ombre, voici une belle compagne dans nos jardins !


(photographies : C. Guette-Marsac – jardin personnel)

  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram

121 route de Nantes

44240 La Chapelle sur Erdre, France​

© 2023 par Jade & Gabi. Créé avec Wix.com