• Caroline Guette-Marsac

Conception d'un potager fleuri, terre d'accueil pour la biodiversité

Mis à jour : juin 18



*** Réorganisation d'un vieux jardin / zoom sur le potager relooké ***


Parce qu'un potager doit être un espace de vie et qu'il faut l'épargner des piétinements, les plantations ont été organisées en bandeaux de culture légèrement surélevés.

Au plus proche la maison, comme une invitation à la flânerie, prennent place de nombreuses vivaces à fleurs dont les généreuses pivoines et les opulentes roses. Elles éveillent tous nos sens avant de dévoiler, dans un second plan, les essences potagères "traditionnelles".

Le potager héberge une grande variété de végétaux : des légumes perpétuels (cardons, artichauts, rhubarbes...), des légumes annuels (tomates, courges, choux,...), des plantes aromatiques (pour la cuisine et les tisanes).

Le potager est également "terre d'asile" pour la faune. Des hôtels à insectes sont disposés à différents endroits. Les sols cultivés sont paillés avec des "déchets de taille" issus de l'entretien du jardin ornemental (fougères, chaumes des grandes graminées, feuilles des cardons et rhubarbes, un peu de tonte, etc.) afin de limiter l'évaporation de l'eau, d'abriter un écosystème bénéfique et à terme de nourrir le sol.

Les plantes spontanées comme les digitales (pour leurs graphismes et leurs couleurs) ou comme les lierres terrestres, pissenlits et oxalis (de "mauvaises herbes" au goût tout à fait plaisant) sont raisonnablement accueillies.

Il en résulte un espace productif esthétique où il fait bon venir se balader.


Besoin de conseils pour organiser et végétaliser vos espaces ? Rendez-vous dans la rubrique "Contact".

121 route de Nantes

44240 La Chapelle sur Erdre, France​

© 2023 par Jade & Gabi. Créé avec Wix.com