top of page
  • Photo du rédacteurCaroline Guette-Marsac

Une plante bisannuelle, graphique, à l'assaut de la sécheresse : la molène

Envie d'apporter un peu de graphisme à moindre coût / moindre effort dans votre jardin ? La molène est pour vous ! Les variétés les plus grandes dépasseront les 150 cm de hauteur, notamment la molène d'Olympe (photos ci-dessous), de son petit nom Verbascum olympicum.


Cette plante bisannuelle affronte les sécheresses estivales sans mal, sa floraison jaune s'épanouit de juillet à septembre, en plein soleil et terrain sec. Cette belle sauvage compense sa durée de vie courte (2 ans puisque c'est une bisannuelle) par un semis spontané généreux.


Hors période de floraison, la plante présente une belle rosette au ras du sol, composée de grandes feuilles duveteuses, gris-clair.

Les inflorescences sèches peuvent être conservées en place l'hiver, pour prolonger la silhouette graphique de la plante.


Différentes variétés de molènes existent, avec des hauteurs et des coloris de fleurs variés (faites un petit tour sur le site de la pépinière Promesse de fleurs qui a écrit un article très détaillé à leur sujet).



Comments


bottom of page