• Caroline Guette-Marsac

Aster divaricatus... ou aster à rameaux étalés


Focus sur une belle plante vivace croisée au Festival international des Jardins de Chaumont sur Loire... Cet aster présente un port beaucoup plus "lâche", plus aéré que les asters "communs". Rattaché aux jardins de sous-bois et à une ombre tamisée, il se propage par rhizomes et forme rapidement des touffes souples et étalées, habillées d'un feuillage large pour un aster. En fin d'été, il se pare de bouquets de petits capitules blancs. Très rustique et facile à cultiver, c'est une plante fiable pour les jardins demandant peu d'entretien.

(photographie : C. Guette-Marsac)