• Caroline Guette-Marsac

L’élaboration d’un massif et de son plan de plantation... Comment ça marche ?

Mis à jour : juil. 20



Qui n’est pas conceptrice de jardins n’imagine pas ce que représente la création d’un massif… et c’est bien normal ! Ca vous dit d’en savoir davantage ?


Il y a d’abord la recherche d’inspirations : vers quelles ambiances graphiques, vers quelles palettes de couleurs s’orienter pour créer un univers végétal en accord avec la représentation générale du jardin ? Les méthodes sont infinies et très personnelles : s’appuyer sur des associations observées dans la nature elle-même, se référer à des massifs rencontrés lors de visites de jardins… ou pourquoi pas, s’inspirer de l’ambiance d’un tableau, d’un peintre fétiche ? A chacun(e) sa manière de procéder. (dans le cas présent, je suis partie d'un détail du tableau Danaé de Gustav Klimt pour créer ma palette de couleurs).


Ensuite, il faut en concevoir une traduction adaptée au jardin en cours d’étude… pour que les végétaux se plaisent dans le terrain en question : choisir les bonnes plantes suivant la nature du terrain, suivant l’ensoleillement, l’humidité, les températures usuelles dans la région…


Les végétaux choisis doivent à leur tour contenter les usagers du jardin… donc il est donc nécessaire d’étudier l’échelonnement des floraisons sur l’année, d’équilibrer la persistance des végétaux (afin que le jardin garde une belle structure quelque soit la saison).


Après, il est intéressant de rajouter des petits niveaux de difficultés… Pour ma part, j’accorde une importance aux parfums des végétaux, à leurs qualités « mellifères »… et à leurs caractères «comestibles» (quel bonheur de pouvoir agrémenter nos plats cuisinés de fleurs du jardin !).


A partir de toutes ces informations, synthétisées dans un tableau, je dessine un massif de principe pour voir si graphiquement l’ensemble fonctionne… Il est encore temps de rajouter une verticale, supprimer une forme boule, amener un peu plus de flou…

Une fois tous ces grands principes établis, il devient possible de passer à l’élaboration du « plan de plantation », cet outil « prêt à planter » où chaque végétal est positionné, quantifié…


A partir de là, il ne reste plus qu'à se rendre en pépinières pour choisir amoureusement les végétaux !


Avec Rouge Pivoine Paysagiste, plusieurs solutions suivant vos envies (et votre budget) : soit vous vous saisissez de la suite du projet, soit je vous accompagne en pépinières, soit vous faites appel à une entreprise pour réaliser les travaux de plantation (je peux alors vous proposer des entreprises partenaires, sélectionnées pour leur sérieux et leur savoir-faire).


A chacun son jardin !





  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram

121 route de Nantes

44240 La Chapelle sur Erdre, France​

© 2023 par Jade & Gabi. Créé avec Wix.com